A l’orale

Exprimer avec colère, l'explication Orale
ce fait violente comme un Orage
On Range
dans des cases ceux dont lacunaire est la Narration
mais à savoir qu'en bas c'est dans la merde qu'on apprend la Natation 
souvent discriminé par leurs Notations
donc on avance en Rotation (on tourne en rond)
on Circule en Circulaire
Nous étions ces jeunes Qu'on Jugeait 
dans les insultes et c'est sur les têtes des mère Qu'on Jurait
aujourd'hui j'apprends à Conjuguer
car le sort je voudrais le Conjurer 
toutes ses Insultes
nous ont fait passer pour un Incultes
ils sont persuadés que leurs bonnes manières ils nous Inculquent
quand ils nous Inculpent
alors nous sommes ce genre de types, Qu'on Prend Pas 
aux sérieux car parlons un argot que tout le monde, ne Comprend Pas

Dans les fissures du bitume

Dans les fissures du bitume les fleurs rebelles Éclosent
Explosent
la fenêtre quand la porte Est Close
Exposent
leurs visions Des Choses
Et Osent
croire en Des Causes
et ne te crois pas au dessus non tu ne chies pas Des Roses 
Je Déplores
le fait que, le système leur Dévore
la motivation, Dès L'hors
que celles-ci redouble D'efforts
souhaitant les empêché D'éclore
soit disant qu'elles font tâche au Décors

Les gens ne S’adressent plus la parole ils S’agressent

plus la parole ils S’agressent

Les gens ne S’adressent
plus la parole ils S’agressent
de le haut Sa Dressent
des frontières et, ca donnent des, leçons de Sagesse
tout Ca n'Laisse
pas de place aux débats, Car, on ne peut convaincre personne, Quand, une pluie d’insultes, ce Déverse
en Averses
sur le camp Adverse
Ca Verse
du poisson dans l'assiette du voisin
Entre
les uns et les Autres 
y a comme un torrent que,  personne de Traverse
souvent dés le Début
du Débat
ca par Cache
en Clache
car y à un manque de volonté pour Débattre
alors les gens commencent à se Combattre
se Rabattrent
sur des Arguments
basés sur des Slogans
souvent Snobant
celui d'en face et, comment veux tu Que 
le débat est lieu Quand
les uns se foutent Eperdument
de ce qui disent les autres Qui
passe à la colère le temps d'un Eternument
alors on se dispute Et Perd Du Temps
et le propose En
devient incisif Et Percutant 
Si souvent les duos tournent au Duels 
car humainement parlant Plus Rien
ne ce conjugue au Pluriel
certains rêvent même d'un monde où chacun se Confinant
sur son Continent
où on ne mélangerais les origines qu'aux rayon Condiments 

Ce monde est triste

Ce monde est triste:  
comme, des yeux d'enfants orphelins Larmoyant
comme, un Gars S'noyant
en Fuyant
un pays Guerroyant 
comme, se sans abris dans un coin de gare, aux yeux des passants Guère Voyant
comme, c't'homme perçu comme fou mais Clairvoyant 
comme, c't'homme à qui par faute de place le 115 Refuse Refuge 
qui veut mettre un Terme 
à cette vie qu'il trouve si Terne
Sans Vivre il S'enivrent
du matin au soir se Saoulant Souffrant S'ouvrant Souvent les veines 

Les politiques qui se Fiancent avec la Finance

Je vais te faire une Confidence 
je ne fait pas Confiance
aux politiques qui ce Fiancent
avec la Finance
que sur leurs magouilles les medias font vœux de Silence
l'écrans de fumée est Si Denses 
Je ne veux pas répondre à L'exigence
de L'éminence 
politique, il faut se rendre à L'évidence
de L'existence 
de la lute des Classes 
avant qu'ils ne Cassent
tout les acquis Sociaux
j'avoue Sous Ce
poids du stress je suis Soucieux
de L'avenir
se pari A Tenir
que va t-il Advenir
allons nous Réussir
à nous Réunir
quand eux ne pensent qu'à nous Punir
Que nous réservent-ils pour l'avenir à Par La Chute
et c'est aux pilotes que seront réservés les seuls Parachutes

Des photos qu’on fou au feu

On lutte pour le changement mais c'est des boucles Au Fond En Fait qu'On Fait
des rêves d'avenir pas tous les Enfants Au Fond En Font
car dès L'enfance on nous Enfonce 
alors dans le mur d'En Face On Fonce
On Fronce
les sourcils quand le lois passent En Force ... On Force
pas le destin avec des si, mais quand certaines règles abusives que le peuple Enfin Enfreint
quand ceux qui dirigent se foutent de ceux qui Ont Faim ... en bas On Feint
la joie de vivre sous des sourires de façades, On Fuit
la réalité comme on peut, des fois on voudrait oublier un passé comme des photos qu'On Fout Au Feu

Nos différences

Désunir
pour mieux Démunir
la Devise
de ceux qui nous Divisent
Nos différences nous sont Comme Un
point Communs
qui des fois se Complètent
des fois nous mettent en Compète
Si je suis différent de vous, je ne le suis pas moins, que vous l’êtes de Moi
nous ne faisons pas les même Choix
n’empruntons pas les mêmes Voies
il y a des Fois
même des conflits politiques chez ceux qui vivent sous le même Toit
fasse à leurs Lois
nous ne pesons pas le même Poids
pour cela que le pouvoir nous ne le pointons pas du même Doigt
car nous ne sommes pas tous égaux En Droits
face aux médias à l’émotionnel on est pas tous En Proie
à l’anpe on ne nous proposent pas les mêmes Emploies
l ne nous Envoient
pas tous aux mêmes Endroits
on a pas tous les mêmes facilités à croire En Soit
si vous avez de la colère en vers Moi
au fond contre vous j’en ai aussi en Moi

On se qualifie par, de drôles d’Adjectifs

On se qualifie par, de drôles d’Adjectifs
souvent si peut Objectifs
tu peut être entourer de, beaucoup D’effectifs
mais avoir un gros manque Affectif
Le vrai bonheur est-il individuel, ou, est-il Collectif ?
l’avoir est un, mirage du bonheur, l’être en, est le Correctif
Tous, loin de la Perfection
nos certitudes ne restent, que nos Perceptions
à cette règle, personne, n’est Exception
habituer aux Déceptions
l’amour on a, du mal à, en donner comme, à, en faire Réception
et on encaisse toutes sortes de Réflexions

Le temps et l’instant

Le temps d’une VIE n’est qu’un Instant du temps de la VIE d’un monde !

L’instant d’une VIE n’est qu’un grain de sable dans le désert de l’infini du temps passant !

Le temps passe et nous ne passons qu’un instant dans le temps passant !

Mais l’instant que nous passons dans le temps passant est lui même composé d’une multitude d’instants !

Le temps passant est une infinité d’instants présents !

Si l’instant ne dure qu’un temps, mais le temps est pleins d’instants !

Et si nous même nos propre VIES ne représente que des instants du temps passants, nos temps de VIES ne durent qu’un temps où chaque instant ne prend qu’un petit bout du temps de tout notre temps de VIE, mais si le présent c’est l’instant, c’est aussi l’instant présent qui fait dans certains cas l’instant suivant plus loin dans le temps !