Dessins – Confiance en soi & Apprentissages


Déclique : Mythe ou Réalité ?

Le fameux Déclique qui ma lancé dans le dessin, et même dans toutes les disciplines que je pratique aujourd’hui :

Au début, quand j’essayais de dessiner, si je ne réussissais pas du premier coup je me disais : “C’est pas pour moi “, et je laisser tomber, j’attendais un déclique, je chercher aussi un conseil miracle, je ne crois pourtant pas aux miracles, pourtant ce conseil miracle à pour moi existé.

Le déclique, existe-il ou pas ? Mais qu’est-ce que c’est le déclique ? Je n’aurais aucune définition absolue, car tout est relatif, alors pour moi ce fameux déclique fut ce conseil miracle.

Puis un jour je me suis souvenu de ce conseil que nous avait donné un prof de dessin : ” N’ayez pas peur d’utilisé la gomme,  quand un trait ne vous convient pas, gommez le et re-gommer le jusqu’à ce qu’il vous satisfasse ! “. Donc un jour j’ai suivi ce conseil, 20 après quand même lol, heureusement que ma mémoire à enregistrée se conseil dans une c’htite case cervicale, puis j’ai fais mon premier dessins dont j’étais contents pour un début, c’était un lettrage, et c’est de là que tout est partie, aujourd’hui, j’ai acquis quelques notions en dessins, et je m’éclate, alors qu’à 20 ans, j’étais persuadé que je n’y parviendrais jamais !

De ce conseil : ” N’ayez pas peur d’utilisé la gomme,  quand un trait ne vous convient pas, gommez le et re-gommer le jusqu’à ce qu’il vous satisfasse ! “, j’interprètes aujourd’hui, que les erreurs, les échecs, ne sont pas des fatalité, mais des enseignement qui font partie de l’apprentissage, on apprend de nos erreurs.


Ne pas mettre la barre trop haute dès le départ :

Si tu te fixe pour objectif de devenir pro d’entré et que tu est pressé, tu risque la déception car cela prend du temps, si tu te fixe pur objectif caque jour d’évoluer par rapport a hier, alors chaque jour tu attendra un objectif et tu trouvera une satisfaction qui te donnera la motivation pour aller jusqu’au bout !


Les échos du passé :

Quand on était gosses, nous étions tous confronté aux critiques.

Certains entendaient plus de bonnes critiques que de mauvaises, ils ont appris la confiance en eux, voir certains d’entre eux sont devenu trop sur d’eux.

Certains entendaient des critiques plus équilibrées, entre bonnes et mauvaises, ceux-la on appris la confiance en eux, mais aussi à rester humble.

Puis les moins chanceux entendaient plus de mauvaises critiques que de bonnes, ceux-ci on appris le manque de confiance en eux.

Bien souvent, quand on pense à faire quelques chose que l’on faisait ou que l’on tenter de faire dans la passé, et que les gens émettaient des mauvaises critiques, dans le présent, ou le future on entendant raisonnés les échos de ses critiques dans notre mémoire, ils ne faut pas mettre le fous sur ces échos, car ces échos sont des escrocs, il faut mettre le focus sur ceux qui vous disent que c’est possible !

Ces Échos sont des Escrocs


Tu dessines comme un enfant :

Parmi ces échos, un qui m’a suivi longtemps, ( Tu dessines comme un enfant ) :

On est tous confronte à la critique, et certaines critiques peuvent déstabiliser et faire perdre le peut de confiance qu’a la débutant, et le faire abandonner dés le départ.

Il y à une critique en particulier qui casse : ” Tu dessines comme mon fil de 8 ans !  “

D’où ma phrase : ” Ce n’est pas la débutant qui dessine comme un enfant, c’est l’enfant qui dessine comme un débutant ! “

Pourquoi je dit ca ?

Par ce qu’un débutant qui n’a pas appris à dessiner, cela va de soit, ne sait pas encore dessiner, logique.

Un enfant est débutant en tout, alors c’est facile de comparer le niveau d’un débutant à celui d’un enfant.

Mais demander à celui qui émet cette critique de vous montrer ses dessins, il ne pourra pas car lui ne sait pas dessiner non plus.

Donc ne vous laissez pas avoir par cette critique, et apprenez, entrainez vous, vous dessiner comme quelqu’un qui apprends, et le gros bête n’est pas celui qui apprends, mais celui qui n’apprends rien mais critique celui qui apprend.


Ca ne sert à rien d’aller plus vite que la musique

on ne peut pas Naitre Majeur

faut apprendre à nager avant de se la jouer Maitre Nageur

mais même si tu n’a fais que des petits pas jusqu’à aujourd’hui

le chemin parcouru n’est pas en vain,  même si long est le chemin qu’il te reste à Parcourir

mais ne soit pas trop pressé pour arriver à point il ne faut Pas Courir


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *